dimanche 25 juillet 2010

Fan de ....


Parce que je le vois présentement à la télé, j'ai pensé à une nouvelle chronique pour ce blogue. Au Québec, c'est connu, nous sommes de bons fans pour nos artistes, c'est eux qui le disent, nous sommes respectueux et nous les aimons, nous ne sommes pas des fanatiques comme dans certains pays ... Alors j'ai pensé vous faire part de mes coups de coeur, de mes préférés, de ceux-celles qui me touchent, qui m'émeuvent ici dans le milieu
artistique Québecois et du "pourquoi" que je les aiment tant ...
Cette chronique ne sera pas régulière, selon leur présence à la télé, dans le journal, ou à la radio.

Charles Lafortune; ce qui m'émeut de lui, c'est quand je le vois animer des émissions avec des enfants, et ici je pense à "l'école des fans", "la classe de 5ième" des enfants qui chantent les "tounes" de leurs chanteurs ou chanteuses préférées. Avez-vous pensé à tout l'effort que lui doit faire quand il regarde ces enfants-là? Quand on sait que son fiston est un enfant autistique! Que peut-être lui un jour il doit se dire qu'il aimerait que son fils soit capable de faire la même chose qu'eux! Chanter sa toune préférée. Courageux, et c'est pour ça que je suis fan de ce gars là! On dit; aller plus loin pour chasser ses démons, je crois qu'il le fait très bien.

2 commentaires:

Accent Grave a dit…

Beaucoup de gens surmontent des difficultés que l'on imagine pas. Ces gens travaillent avec nous, sont nos voisins, nos amis et parfois même nos parents. Pourtant, nous ignorons que de telles épreuves affligent ces gens.

Lafortune a l'avantage d'être connu et de recevoir le support de tous. Ce n'est pas négligeable. Notez que cela ne lui enlève pas de mérite et que ça ne redonne rien à son enfant handicapé.

Je voulais simplement parler de ces gens qui vivent la même chose, dans l'anonymat. Les maladies mentales sont tellement cruelles pour les proches!

Accent Grave

Fleurdelivres a dit…

C'est vrai qu'il peut recevoir de son entourage, mais rarement on l'entends parler de la maladie de son fils; et puis il aurait pu dire jamais je vais faire d'émission avec des enfants ça va trop m'affecter, c'est ça dans le fond que je voulais dire, souligner.