mercredi 15 décembre 2010

C'est vraiment le temps des fêtes ouffff

Hier, magasinage de Noël, et ca pressait je n'avais rien de fait encore!
Mais mettons que depuis septembre je ne fais que ca; magasiner! Des meubles, des gugus qui ne me sont pas revenus, et j'ai pensé a chaque objet que je dois acheté; est-ce que je me sers vraiment de ca; et ca ben l'air, qu'il y a des choses qui sont essentielles a la vie de tous les jours.
Je crois que j'ai une écoeurantite aigue du magasinage, pu capable, de voir les magasins bourrés de monde qui achètent! Et moi compris dans les gens.
Et je ne comprends pas les gens qui disent que ca coûte cher! Puisque tout est en vente; je me suis même surprise et la caissière m'a regardé drôlement quand je lui ai dit c'est pas plus cher que ca lol.
En vente, a mon goût, et remboursé, avez-vous déja vécu ca? C'est ce que je vis présentement, ouais je sais; dans mon malheur, je suis chanceuse. Je n'exagère pas, parce que je me sens un peu coupable, c'est vrai, quand on sait que certains vivent dans une pauvreté .... Le gars d'assurances prends nos factures et nous remboursent, sans rien dire; puisqu'on a payé cette assurances et que j'avais un bon montant.
Que dire de plus, que 2010 a été fructueuse matériellement parlant pour moi.
Une chose que le gars d'assurances ne paie pas, la blessure que nous avons vécue; ce moment de vie que nous n'oublierons jamais.

Fleurdelivres

2 commentaires:

Accent Grave a dit…

C'est particulier comme situation mais vous ne l'avez demandée.

Je comprends votre écoeurement face à cette consomation éffrénée. Ne vous incluez pas dans le lot.

Les consomateurs ne sont jamais rassasiés. Offrez dix cadeaux à un enfant et il attendra le onzième. Les adultes agissent de la même façon.

Tout est toujours trop cher aux yeux de l'acheteur et pourtant, entrez chez eux et vous constaterez le nombre d'objets et de bidules inutiles, de mauvaise qualité, sans réelle valeur monétaire ou sentimentale. Les plastiques et les emballages sont trompeurs.

Chose certaine, vous devez racheter sans remord ce que vous avez perdu, ce qui vous était utile ou ce qui avait une certaine valeur. Les compagnies d'assurances ne font pas de cadeaux. Vous ne faites pas partie de ces gens qui fraudent les compagnies d'assurance. Vous avez payé vos primes en cas de catastrophe, aucun sentiment de culpabilité ne doit vous hanter.

ACcent Grave

Fleurdelivres a dit…

C'est vrai pendant 18 ans j'ai payé, je ne devrais pas me sentir coupable.