mardi 11 janvier 2011

2011

J'ai installé sur mon bureau un nouveau calendrier, j'ai ouvert sur janvier, en me demandant ce que l'année nous réservait, cette fois. Tout ce stress que j'ai vécu, est-ce que je vais devenir la fille qui a peur de tout, la fille qui anticipe les événements de la vie? Je crois pas je me sens plus calme, je pense moins a ce qui s'est passé, j'essaye, même si le sujet revient souvent dans les conversations, et c'est normal.
Paraît que le corps humain est fait fort, qu'il s'adapte au fur et a mesure aux coups durs, et comme ma vie était assez tranquille, ben je crois que je suis pas trop "poké", même s'il m'arrive parfois de sentir une grande fatigue, d'avoir même le goût de me rouler en boule dans mon lit et de dormir. J'évite de le faire, je suis une fille forte normalement et je vais le rester.
J'achève de lire mon livre, mais j'avoue que je le savoure, je prends mon temps, c'est une histoire sur l'amitié, écrit poètiquement, j'adore cet auteur, et je vous en reparle bientôt.


Fleurdelivres

1 commentaire:

Accent Grave a dit…

Craindre quelque chose qui n'arrivera c'est avoir peur inutilement.

Craindre quelque chose qui surviendra, c'est avoir deux fois, une de trop.

Accent Grave