lundi 19 juillet 2010

Oniria de Patrick Senécal

Silence, à l'exception du moteur du camion qui roule depuis maintenant une quinzaine de minutes. Dave n'est vraiment pas rassuré. Une évasion tout seul, c'est déjà risqué, mais à quatre, ça confine au suicide, surtout avec un imbécile comme Jef ... Heureusement, Éric écoute les consignes à la lettre. Et Loner est parfait; aucune hésitation, aucun doute, aucun faux mouvement. Normal, puisqu'il est l'architecte de cette évasion. Il n'a pas proféré trois mots depuis le début de l'opération il y a maintenant plus d'une heure ... Dave tente de contrôler son angoisse. Allons, maintenant qu'ils se trouvent tous dans le conteneur, on peut dire qu'ils ont réussi, non? Ils sont quatre: Dave, Jef, Éric et Loner. Quatre criminels qui, habilement, se sont échappés de prison. Mais la police les a pris en chasse et les cerne de près. Alors ils décident de se cacher pour la nuit dans une villa isolée au nom étrange, Oniria ... Et c'est sans aucun doute la pire décision de leur existence! Oniria: un thriller fantastique comme vous n'en avez jamais lu, par l'auteur d'aliss et de Sur le seuil ...

Des évadés se retrouvent dans la maison de la psy de la prison en croyant qu'ils pourront être en sécurité jusqu'au matin ... Et quelle maison!
Oniria: vient du mot onirique, rêves; la maison des rêves. La psy, son époux, un dortoir avec huit psychopates qui dorment et qui rêvent, une machine à rêves, des fantasmes, des nains, des monstres style "hulk", des fous qui courrent avec une hache pour vous tuer ... Non je ne reconnaît pas ici Patrick Senécal! Il a fait dans le fantastique ... et j'ai trouvé ce petit livre de 300 pages très long à lire, parce que je trouvais l'histoire ridicule. C'est du fantastique; ce que je ne lis jamais.
Donc, si vous avez un "ado" qui aime le genre de film à monstre tel que: s'il ote son masque il ne faut pas que tu le regardes dans les yeux ..... sinon tu vas mourir, faites-lui lire ce livre il va adorer.
Si vous avez l'âme d'un "ado" vous en aurez pour votre argent. Heureusement, que ce n'était pas le premier livre de Senécal que je lisais ..... je n'aurais jamais lu d'autres livres de lui.

Je vous le suggère et je donne un 3/10

Fleurdelivres

2 commentaires:

richard tremblay a dit…

Tu as complètement raison. C'est le moins réussi des romans de l'auteur.

Fleurdelivres a dit…

Je crois que j'ai lu ces meilleurs livres, je vais maintenant lire ces nouveautés.