jeudi 17 février 2011

Les amours imaginaires de Xavier Dolan

J'ai oublié de vous parler du film; les amours imaginaires, peut-être parce que ce film ne m'a pas trop impressionné; un film d'auteur, de grosses lunettes noires, c'est tu assez lette cette mode là ouff, un gars une fille qui s'imaginent des choses, je m'y suit reprise en deux  fois pour le voir, et j'ai même pas vu la fin ... je m'endormais trop.
Peut-être qu'à son dixième films, je le trouverez bon Xavier Dolan ....


Fleurdelivres

3 commentaires:

Accent Grave a dit…

En effet, la technologie a pourtant fait un bon bout de chemin, pourquoi employer ces grosses montures?

Ça passera!

Accent Grave

Air fou a dit…

Personnellement, je l'adore. Ce film est certes moins fort, moins bruyant que « J'ai tué ma mère », mais c'est la vie que je connais et les questionnements que les gens entre 20 et 30-35 ans se posent, très exactement, le genre de vie de plusieurs aussi.

Et j'aime aussi l'allure de Xavier Dolan.

C'est ainsi!

Zed ¦)

Air fou a dit…

Ce qui m'a fait penser à ceci

Et, en relisant le courriel d'un ami : « Qui veut aller loin ménage sa monture. » Hihihi!

Zed :D